RETOUR ACCUEIL

L'ARROSAGE OU COMMENT ECONOMISER L'EAU

......Si l'hirondelle vole bas, ce sera la pluie à grand fracas .......

BIEN ARROSER

En règle générale, il faut mieux éviter l'arrosage au jet ou par aspersion qui consomme davantage d'eau et favorise l'apparition des maladies, notamment sur les tomates, pommes de terre et haricots.

 

CHOISIR LE  BON MOMENT

 Arroser régulièrement pendant les mois chauds. Au printemps et à l'automne, arroser tôt le matin, mais en été, attendre le soir. N'arroser jamais en plein soleil en été pour ne pas brûler les plantes.

 

LA BONNE QUANTITE

Il vaut mieux arroser moins souvent et copieusement que chaque jour et légèrement. Cela endurcit les plantes en favorisant le développement des racines qui plongent au fond de la terre pour chercher l'humidité.

En règle générale, sauf climat exceptionnellement chaud et sec, il est recommandé d'arroser tous les 2 jours en sol sableux et 1 fois par semaine en sol plus compact (argileux).

Arroser plus copieusement les feuillus (choux, épinards, laitues) que les légumes racines qui plongent plus profondément dans le sol (sauf au départ de la végétation). Pour les légumes à fruits, les arrosages sont à diminuer lorsque la production commence.

 

 UN BINAGE VAUT DEUX ARROSAGES !

 Lorsqu'il fait sec, il est important d'ameublir la terre entre les plantes pour empêcher la formation d'une croûte qui empêche l'humidité de condensation d'y pénétrer. L'eau et l'air pénétreront plus facilement jusqu'aux racines, favorisant la croissance des végétaux

 

 LA BONNE DISPOSITION DES PLANTES

Placer les plantes craignant la sécheresse dans des endroits légèrement ombragés ou à coté de plantes plus hautes qui les protégeront du soleil.

 

LE PAILLAGE

 Le paillage maintient la fraîcheur du sol en empêchant l'évaporation de l'eau. Pour être efficace, la couche de paillis doit être de 5cm minimum

 

LA RECUPERATION DE L'EAU

L'eau de ville contient du chlore qui tue dans le sol la vie microbienne nécessaire au sol. Quand cela est possible, il faut récupérer l'eau de pluie, en utilisant par exemple une cuve ou une poubelle pour récupérer l'eau descendant des gouttières. En terrain calcaire, l'eau de pluie, légèrement acide aide à rapprocher le PH du sol de la neutralité. Par contre l'eau de ville contient du calcaire, ce qui peut être utile dans les terrains acides.

Inutile d'arroser si .....

C'est qu'il va surement pleuvoir.....

ACCUEIL